XXIème

« Tout de même là-bas le paysage devait avoir une autre gueule. Est-ce qu’il avait jamais cru à quelque chose, à vrai dire ?… Enfin il vaut mieux ne pas trop s’interroger. Ceux qui se mettent la tête à l’envers, un jour ou l’autre ils se laissent glisser. C’est comme ça qu’on se fait bousiller. On commence à se ronger. On se dit qu’on n’en sortira pas. Toutes les histoires qu’on entend à ce sujet. Des coïncidences peut-être. Mais si on vit dans un monde de coïncidences. Un homme et une balle qui se rencontrent, c’est une coïncidence. »

Aurélien, Louis Aragon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s