XXème

« Mes souvenirs se transforment en imaginaire, on atteint une meilleure vérité intérieure. Un souvenir, si on ne l’a pas cloué comme un insecte sur un journal intime, il décante, il me semble que sa métamorphose lui est utile. »

Le Temps d’apprendre à vivre. Mémoires 1935-1947, G.-E. Clancier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s