XXème

« Pourquoi me limiter à la prude caresse masquée que j’avais déjà expérimentée ? D’autres visions de débauche s’offrirent à moi avec des bercements et des sourires charmeurs. »

Lolita, Nabokov.

Publicités
XXème

« Pourquoi espérais-je que nous serions heureux à l’étranger ? Un changement d’environnement est le miroir aux alouettes traditionnel auquel s’en remettent les amours et les poumons dont le sort est scellé. »

Lolita, Nabokov.

XXème

« Je t’aimais. J’étais un monstre pentapole, mais je t’aimais. J’étais méprisable et brutal, et plein de turpitude, j’étais tout cela, mais je t’aimais, je t’aimais ! Et il y avait des jours où je savais ce que tu ressentais, et c’était pour moi un supplice infernal, mon enfant. »

Lolita, Nabokov.